Dégustations et soirées thématiques

Quelques bordeaux 2009 – Jeudi 15 Mars 2012 – au cellier Mövenpick de Genève-MeyrinQuelques bordeaux 2009 – Jeudi 15 Mars 2012 – au cellier Mövenpick de Genève-Meyrin

Quelques bordeaux 2009 – Jeudi 15 Mars 2012 – au cellier Mövenpick de Genève-Meyrin

Soirée dégustation privée du club 20/20 ce Jeudi 15 Mars 2012 au Cellier Mövenpick de Genève-Meyrin.

 

Nous voici à nouveau dans l’actualité avec les Bordeaux 2009. Ce millésime a été encensé par Parker le 29 février dernier, ce qui a créé l’inflation sur les flacons les mieux notés, les rendant introuvables ou en vente à des prix frôlant le ridicule.

Sur Serial-Bottler.com vous aviez déjà pu découvrir les notes que j’avais faites sur les échantillons primeur 2009 (dégustation à l’Hôtel des Trois couronnes de Vevey en 2010 avec J.-M. Quarin), j’avais encore suivi ce millésime lors de la dégustation de l’Union des Grands Crus de Bordeaux à l’hôtel Crowne Plaza de Genève peu après sa mise en bouteille, certains vins ont tiré leur épingle du jeu lors de l’élevage et ont acquis leur lettres de noblesse, certains sont par contre loin d’être exceptionnels.

Que penser des Bordeaux abordables ou de prix moyen qui ne sont pas sous le feu des projecteurs ? Nous allons découvrir quelques surprises sans attendre.

Bordeaux 2009

Château Mayne-Lalande 2009, Listrac – Médoc

Vin un peu trop standardisé, typé Médoc, mais pas exceptionnel  Note 88/100

 

Château Branas Grand Poujeaux 2009, Moulis

Terreux, un poil d’amertume, malgré tout une belle densité qui laisse promettre un beau vieillissement  Note 90/100

 

Château L’Inclassable 2009, Médoc

Manque de maturité évidente, sapide, amertume présente, limite séchard, semble avoir une extraction exagérée-   Pas Noté.

Bordeaux 2009

Château d’Escurac 2009, Médoc

Premier vin qui me parle depuit le début de la dégustation, agréable, belle densité, long en bouche, tannins qui présage d’une belle évolution, un bon rapport qualité-prix  Note 90+/100

 

Château Cambon la Pelouse 2009, Haut-Médoc

Un vin avec une jolie finesse, un peu terreux mais pas dérangeant, belle sapidité, on a envie de le boire.  Note 90/100

 

Château Belgrave 2009, Haut-Médoc

Un vin d’une belle finesse représentant bien le millésime, étonnamment accessible, gourmand, Bravo.  Note 92/100

Bordeaux 2009

Château Petit Gravet Aîné 2009, Saint-Emilion Grand Cru

Joli fruité, sapide et gourmand, mais des tannins coupés à la serpe, devra s’assagir.  Note 92/100

 

Château La Serre 2009, Saint-Emilion Grand Cru

Vin surprenant avec une très belle finesse (je m’attendais pas à un si joli vin), un beau fruit pur, tannique   Note 91/100

Bordeaux 2009

Château Canon-la-Gaffelière 2009, Saint-Emilion Grand Cru

Ce vin est sapide et gouleyant, semble prêt à boire mais je m’attendais à mieux de cette propriété. Note 91/100

 

Château Rouget 2009, Pomerol

Beau Fruité, tannins tout en finesse, très sapide, savoureux.   Note 92/100

 

Château Certan Marzelle 2009, Pomerol

Très grande finesse (trop ?), jolis tannins pas envahissants, gouleyant.  Note 91/100

 

Château Certan de May de Certan 2009, Pomerol

Un peu d’élevage présent en bouche (torréfaction), belle longueur en bouche, jolis tannins classique, légèrement sec en fin de bouche, néanmoins superbe.  Note 94/100

Bordeaux 2009

Château Ferrière 2009, 3e Grand Cru Classé Classé en Margaux

Un vin marqué par l’élevage, note de café/torréfié, beau tannins présageant d’une belle garde, sapide, à revoir dans quelques années quand l’élevage sera assimilé.   Note 92+/100

 

Château Labegorce 2009, Margaux

Jolis fruits rouge, belle finesse, mais ne semble pas fait pour durer sur le long terme.  A revoir !  Note 90/100

 

Château Langoa Barton 2009, 3e Grand Cru Classé Saint-Julien

Vin d’une grande finesse, typiquement dans le style d’Anthony Barton (fait pour durer), élevage luxueux, notes de vanille, café, fruits rouge, jolis tannins et astringence, néanmoins ce vin reste inférieur aux échantillons 2010 goutés récemment.  Note 93/100

 

Château Léoville Barton 2009, 2e Grand Cru Classé Saint-Julien

Encore un niveau en dessus de Langoa Barton, ce vin tapisse littéralement la bouche, des tannins d’une extrême finesse mais très présents, long en bouche, un superbe potentiel mais il faudra attendre !  Note 93+/100

Bordeaux 2009

Château Phélan Ségur 2009, Saint-Estèphe

Vin très sapide, il possède un corps complet, note de café, de léger tannins, semble prêt à boite, on en redemande ! Note 93+/100

 

Château Ormes de Pez 2009, Saint-Estèphe

Joli fruit, très sapide/charmeur, tannique, mais ne se dévoile pas complètement, vin à surveiller  Note 91/100

 

Château Haut-Bages Libéral 2009, 5e Grand Cru Classé Pauillac

Mauvaise surprise sur ce vin que je trouve extrêmement tannique et sec  A revoir.

 

Domaine de Chevalier 2009, Grand Cru Classé de Graves

Un vin possédant un superbe gras, belle finesse, sapide (on en redemande), des tannins fins, un poil court pour mériter une notation exceptionnelle.  Note 93/100

 

Bordeaux 2009

Château Saint-Pierre 2009, 4e Grand Cru Classé Saint-Julien

Ce vin est très stylé nouveau monde sans rentrer dans la caricature, belle densité, des notes torréfiées,  superbes tannins, belle persistance en bouche, Excellent !  Note 95/100

 

Quelques bon rapport-qualité-prix et quelques grands vins dans le lot qui a été dégusté ce jour.

 

Santé !

 

Dégustation & Photos © : Christophe R. – Serial-bottler.com

 

Soirée Grands vins de ChablisSoirée Grands vins de Chablis

Soirée Grands vins de Chablis

Belle soirée en perspective. Je suis avec Patrick pour cette dégustation des Grands Vins de Chablis. Nous sommes le 28 juin 2011 et nous sommes chez Vinosesam. Je suis content d’avoir l’occasion de goûter plusieurs grands noms de cette région que j’apprécie beaucoup. Je bois souvent du chablis, mais je dois reconnaître que je me contente souvent d’un petit producteur que j’ai rencontré sur place et les vins de Dauvissat. Environ 4400 ha de vignes dont 745 ha de Chablis Premier Cru et 100 ha de Grand Cru. Dans les Grands Crus nous avons Les Clos, Valmur, Grenouilles, Vaudésir, blanchot, Preuses et Bougros. Les plus connus des 1er crus sont: Montée de Tonnerre, Fourchaume, Vaillons, Montmains, Beauroy, etc…

Soirée vieux champagnesSoirée vieux champagnes

Soirée vieux champagnes

Soirée organisée le 18 juin avec 13 personnes autour de la table. Cette soirée n’est donc pas faite pour les superstitieux 🙂 Le thème de la soirée étant les vieux champagnes, nous avons essayé de faire un tour original de ceux-ci et de rester en dessous des années 80. La première partie de la dégustation se fera autour des champagnes non millésimés pour ensuite passer aux millésimés. On peut encore une fois remercier Carmen pour l’excellent repas préparé pour cette occasion.

On commence avec les premiers champagnes:

Méthode champenoise Mauler sec 1961

La bouche est sucrée et madérisée. Acidité en fin de bouche. Certes c’est fatigué, mais ça se boit quand même…

Domaine des Lambrays à LaviniaDomaine des Lambrays à Lavinia

Domaine des Lambrays à Lavinia

Soirée du 16 juin chez Lavinia avec Patrick et moi-même. La soirée est organisée autour d’une grande table et quelque vingt convives, dont l’oenologue du domaine, Monsieur Thierry Brouin. J’ai beaucoup apprécié ce personnage charismatique qui n’a pas sa langue dans la poche. Cela change des courbettes habituelles 🙂 Nous avons bien rigolé et passé un bon moment autour de cette dégustation et du repas qui a accompagné les vins. Pour la petite histoire je ne retrouve plus le reste des photos de la soirée 🙁

Puligny-Montrachet 1er cru Clos du Cailleret 2008 Domaine Clos des Lambrays

La particularité de ce vin est qu’il n’est pas en grand cru, car à l’époque ce clos était en rouge (explication donnée par Mr Brouin). 37 ares qui sont au même niveau que le Monrachet, au-dessus des Bâtards et en dessous du Chevalier, excusez du peu 🙂

Dégustation autour des vins de LoireDégustation autour des vins de Loire

Dégustation autour des vins de Loire

Laurent: Une soirée organisée à la maison avec quelques convives. Nous sommes le 28 mai 2011 et cette soirée suit une autre soirée décevante orientée sur le chenin et principalement les vins de Loire. J’ai sorti de ma cave quelques bouteilles que je voulais présenter à mes amis. Il y a du beau monde au portillon, mais la soirée ne sera pas aussi belle que je l’aurai voulu. Peut-être quelques vins encore trop jeunes. C’est promis que la prochaine édition en relation avec la Loire sera d’un niveau largement supérieur !

Christophe: Une soirée payante (Style Paladar) chez Laurent avec d’autres convives. Nous sommes le 28 mai 2011 et cette soirée est encore décevante, on commence à se demander si on est pas la pour vider les bouteilles médiocre en stock chez Laurent. Cette soirée à peu d’intérêt gustatif.

Mark Angeli Rosé d’un jour 2009 (Grolleau)

Entrée en bouche gouleyante, arôme marqué de fraise, corps un peu léger à mon goût.

Soirée Bourgogne 2008Soirée Bourgogne 2008

Soirée Bourgogne 2008

Une nouvelle soirée organisée par Vinosesam et notre ami Francis. L’idée est de faire un petit tour d’horizon sur ce millésime largement sous-estimé et qui a donné de très beaux vins rouges, vifs et croquants ainsi que des blancs de toute beauté. Le millésime 2008 était tardif avec du mirandage (petits grains sur une grappe –> plus de peaux = concentration et tannins). Le temps était humide pendant la flore. Juillet-Août pas très beau et des vendanges en général vers le 25-26 septembre (au lieu du 10-15 septembre en général) et même le 2 octobre au Clos de Tart ! Ce millésime donne en général des vins classiques, avec une belle acidité et beaucoup de longueur. Un superbe millésime pour ceux qui auront eu la bonne idée d’en acheter !!

Vins Valaisans avant 2000Vins Valaisans avant 2000

Vins Valaisans avant 2000

Nous sommes le mercredi 4 mai et Patrick et moi-même allons participer à une dégustation sur les grands vins valaisans avant 2000. Une fois de plus la soirée sera intéressante et on ne manquera pas de bouteilles ! Nous allons nous retrouver en très petit comité et on ne va pas se plaindre. Je connais mal ces vins de plus de 10 ans et l’occasion est bonne de se cultiver un peu plus sur cette région si proche !

La Part des Anges 2000 Claudy Clavien

Un vin 100% pinot. Nez liégeux et poussiéreux. On sent en bouche du potentiel, mais il a été abimé par le bouchon. Dommage

Les Saint-Georges de Nuits, Futur Grand Cru ?Les Saint-Georges de Nuits, Futur Grand Cru ?

Les Saint-Georges de Nuits, Futur Grand Cru ?

Nous sommes le mardi 31 mai et je suis avec mon père à cette dégustation qui semble à première vue fort intéressante. Il est vrai que Nuits-Saint-Georges n’a pas de grands Crus. Plusieurs personnes ont décidé de se battre pour corriger cette anomalie. Jacky en fait partie et nous expliquera sa démarche durant la soirée. Ce terroir de 7,5 hectares est composé d’un sol brun calcaire, profond et très caillouteux. Le résultat donne des vins riches, structurés et taillés pour la garde…

Je ne vais pas vous cacher que je suis très sceptique sur le fait que ce terroir devienne un jour un Grand Cru. Il est indéniable que Nuits voudrait en avoir au moins un, mais il me semble quand même qu’il ne soit pas au niveau (au vu de la dégustation de ce soir en tout cas) d’un Clos Saint-Jacques que j’ai dégusté récemment ou des Amoureuses pour ne parler que de ceux-là…

Verticale Clos St Jacques de Sylvie EsmoninVerticale Clos St Jacques de Sylvie Esmonin

Verticale Clos St Jacques de Sylvie Esmonin

Une belle soirée proposée par Steve Bettschen à La Sarraz. Patrick et moi-même sommes à cette dégustation des vins de Gevrey-Chambertin 1er cru Clos Saint-Jacques du Domaine Sylvie Esmonin. Nous allos goûter les millésimes 1996 à 2008 avec deux bouteilles d’Armand Rousseau. On sent dans ce domaine une belle progression et une montée en puissance dans les derniers millésimes. Il est aussi intéressant de voir que ce premier cru est largement supérieur au Nuits St Georges le Saint Georges qui revendique la place de grand cru ! (à lire dans une des prochaines dégustations que l’on va mettre en ligne sous peu).

Gevrey Chambertin Clos Saint-Jacques 1996 Domaine Esmonin

Nez de poussière et de renfermé. Peut-être légèrement liégeux ? On est face à un vieux style avec du sous-bois et de l’animal. La bouche à peu de fruit avec de l’astringeance et de la verdeur. Un vin quand même basé sur la finesse. Je n’aime pas beaucoup

Soirée CheninSoirée Chenin

Soirée Chenin

Soirée autour du chenin. Nous sommes le 3 mai 2011 et je suis avec mon ami Patrick à cette dégustation fort attendue. Ce cépage polymorphe est souvent sous-estimé et je dois avouer que nous avons déjà eu souvent de belles sensations en Loire avec ce cépage. De plus, les liquoreux; un peu boudés ces dernières années par les amateurs de vins; sont souvent d’un niveau remarquable. Les vins seront servis deux par deux.

Série A:

Vouvray brut Le Naturel 2008 Sébastien Brunet

Nez d’amande et de crème. La bouche est composée de bulles bien structurées avec une acidité et une fraicheur plus soutenues que la deuxième bouteille. Des notes de pomme et de poire finissent ce vin tendu et correct.

Vins Liquoreux chez VinosesamVins Liquoreux chez Vinosesam

Vins Liquoreux chez Vinosesam

Une soirée chez Vinosesam pour découvrir des liquoreux du monde. Patrick et moi-même sommes présents en ce mercredi 30 mars 2011. On verra durant ce voyage que quelques vins sortent du lot et que le Sauternais n’aura pas été à la fête par rapport à la seule bouteille présente… A noter que j’ai beaucoup recraché durant la première phase de dégustation pour éviter d’avoir les papilles saturées trop vite. Je dois avouer qu’on est sorti de chez Francis avec beaucoup de bonne humeur 🙂

Tokay Pinot Gris Schlossberg Grand Cru SGN 1998 Clos des Capucines Weinbach

Découvrir les Cinque TerreDécouvrir les Cinque Terre

Découvrir les Cinque Terre

Je me retrouve, ce jeudi 24 mars 2011, avec mon père pour une dégustation des vins de Cinque Terre. Une découverte pour moi et une région qui semble fort intéressante avec des falaises abruptes au bord mer. Un grand terroir à l’abandon, mais encore quelques vignerons qui veulent faire un vin de qualité. Nous sommes à l’extrémité est de la Ligurie. Il y a principalement trois cépages: le Bosco et l’Alvarola qui sont des cépages blancs locaux et le Vermentillo qui a été ajouté plus récemment pour donner au vin un côté plus fruité.  Gianni Fabrizio du Gambero Rosso était présent ainsi que deux vignerons locaux: Samuele et Tonino Bonanini.

Soirée Guigal chez VinosesamSoirée Guigal chez Vinosesam

Soirée Guigal chez Vinosesam

Soirée des vins de Guigal chez Francis et organisée par Vinosesam. Nous sommes le 02.03.11 et je suis sur le point de partir en vacances en Loire. Petite soirée d’adieu donc ! Le domaine a été créé en 1943 et Marcel Guigal a repris le flambeau dans les années 60. Il va être intéressant de goûter ces vins mythiques et hors de prix pour certains aujourd’hui.  La dégustation se déroulera à l’aveugle et je dois avouer que je me suis fait tout petit au vu du manque de références dans ces vins.

Côte-Rôtie Château d’Ampuis 2001

Nez très plaisant au départ, fruits noirs, cuir, tabac et une touche animale et de fumé. La bouche est légère, peu agressive avec beaucoup de maturité. De la finesse, mais un vin trop court et avec une haute acidité. Pas grand. Il faut noter que la première bouteille n’était pas bonne !

Dîner vieux millésimes au Chat BottéDîner vieux millésimes au Chat Botté

Dîner vieux millésimes au Chat Botté

Nous voici ce mardi 15 février 2011 au restaurant le Chat Botté pour une soirée de vieux millésimes avec comme maître de cérémonie: Laurent Vialette. Les vins seront proposés à l’aveugle et l’exercice sera d’ailleurs bien laborieux pour en retrouver les origines ! Une soirée attendue avec impatience puisque là nous avons affaire à des professionnels aguerris. Néanmoins, je dois dire que plusieurs détails m’ont intrigué lors de cette soirée (je reviendrais sur ceux-ci en fin de reportage). Une dizaine de convives étaient là. Patrick et Philippe seront d’ailleurs aussi de la partie.

On commence la soirée avec un magnum de champagne Louis Roeder brut 1973

Dégustation château Brane-CantenacDégustation château Brane-Cantenac

Dégustation château Brane-Cantenac

Cette petite dégustation s’est créée suite à  un courriel avec Mme Conroy (Directrice Marketing et Communication du Château Brane Cantenac) qui m’a communiqué son doute sur la qualité de l’échantillon testé lors de notre dégustation primeurs du 05.05.2010 à Vevey en Suisse. (pour un petit rafraichissement, c’est ici :  http://www.serial-bottler.com/?p=3554)

Pour réparer une éventuelle injustice, le château m’a fait parvenir deux échantillons de 2009 (Brane Cantenac ainsi que le 2e vin, le Baron de Brane), j’ai associé ces deux échantillons avec deux millésimes plus anciens (1998 et 2000) pour avoir un peu de recul quant au vieillissement du vin ainsi que pour comparer avec des bouteilles encore vendues sur le marché (ces dernières provenaient d’une cave avec température régulée à 12 degrés)

Soirée autour des vins de Philippe PacaletSoirée autour des vins de Philippe Pacalet

Soirée autour des vins de Philippe Pacalet

Me voici ce jeudi 3 février 2011 chez Lavinia Genève pour participer à une belle dégustation des vins de Philippe Pacalet. Philippe était venu avec sa femme pour présenter ses vins. Je me retrouve à table avec un couple qui vivent en Italie et à ma gauche un italien qui tient une épicerie fine à Genève. La discussion sera très intéressante car il se trouve qu’une des personnes et un fervent admirateur des vins de Philippe. Il faut dire qu’au vu de la qualité des vins présentés ce soir, je buverais bien aussi réguliérement les vins de philippe Pacalet. Un repas accompagnera la dégustation.

Premier vin servi à l’apéritif et une belle découverte:

Monthélie 1er cru Clos Gauthey 2008 Philippe Pacalet

Horizontale Bordeaux 1997Horizontale Bordeaux 1997

Horizontale Bordeaux 1997

Me voici chez Francis et le cercle Vinosesam pour une dégustation des Bordeaux 1997. Le maître d’oeuvre de la soirée est Steve Bettschen et la présence d’autres convives ainsi que l’inoxydable Patrick Regamey nous promet une belle soirée. Nous allons être que sept personnes pour une quinzaine de vins ! Je ne suis pas un grand fan, à la base, des Bordeaux récents, mais j’ai décidé de venir voir ce que pouvait donner un « petit millésime ». En fait, la dégustation sera énorme et en fin de compte l’année 1997 sur les grands crus, un millésime d’amateur !

Des conditions tropicales en août avec de la pluie et beaucoup de chaleur = de gros raisins. Les conditions météo exceptionnelles de septembre et durant les vendanges ont permis une belle maturité. La mise en fûts neufs a longtemps donné à ces vins un résultat peu concluant. Une dégustation organisée à Gland il y a quelques années n’avait pas complètement convaincu. Avec le temps le bois s’est fondu et le résultat semble être aujourd’hui prometteur.

Horizontale de 11 Priorat!Horizontale de 11 Priorat!

Horizontale de 11 Priorat!

Après déjà presque huit mois passés dans le Priorat, il était temps d’organiser une petite dégustation informelle de quelques crus de cette terre catalane. Il n’a manqué que Laurent; invité d’honneur; que la neige a empêché, à deux reprises qui plus est, d’être parmi nous. Rappelez-vous cette vague de froid qui a frappé l’Europe et paralysé les transports aériens en ce mois de décembre 2010. Bref, ça n’aura finalement créé que l’excuse d’une seconde dégustation dont la date approche à grands pas.

Avec Montse Cereceda & Moises Virgili (œnologues), Dominique Roujou de Boubée (consultant vinicole), Franck Massard (sommelier), Miquel Sabaté (ingénieur viticole), Emily & moi, nous nous étions donné rendez-vous à la Vi-zzeria de Falset, ou Paloma & Miquel nous ont accueilli en à bras ouverts.

Verticale de 3 grands toscansVerticale de 3 grands toscans

Verticale de 3 grands toscans

Le jeudi 18 novembre 2010, nous avons été convié (Patrick et Moi-même) à une très belle dégustation au Rouge et Blanc. L’équipe de Vinosesam nous a organisé une dégustation à l’aveugle des Supers Toscans (Ornellaia, Sassicaia et Solaia). On savait juste le nom des trois producteurs ainsi que le fait que chaque série comportait normalement la même année. Ayant un problème avec mon appareil photo, Francis me fournira les siennes. Merci et Avanti !

Guado al Tasso 1995

On avine les verres avec ce vin bien pâle, sans relief et sans énergie. C’est tannique et métallique…on passe…

On commence la première série avec l’année 2000. Une année très chaude et typiquement sudiste. Je dois avouer que je partais sur une année beaucoup moins chaude et qu’en fin de compte je me suis retrouvé à l’opposé…ça commence bien….

Grands vins blancs de la Côte de NuitsGrands vins blancs de la Côte de Nuits

Grands vins blancs de la Côte de Nuits

Soirée du mardi 16 novembre 2010 avec Christophe et moi-même pour y déguster une partie des grands vins blancs de la Côte de Nuits. Il est intéressant de noter que beaucoup de vignerons ont arraché les blancs pour y mettre des cépages rouges. Quelques minuscules parcelles ont survécu et nous allons les déguster ce soir !

A1: Vin de table L’insolite 2009 du Domaine Marchand-Grillot

Un vin issu de pinot blanc et gris. c’est la première récolte et donc automatiquement les premières bouteilles… Couleur claire. Nez fruité (poire), anisé et propre. La bouche est carbonique, fruitée et florale. Il y a aussi un peu de poire. Pour moi ça ressemble un peu à un chasselas 🙂 Je dois avouer que je ne suis pas fan, mais au moins nous n’avons pas de présence de fût !

Verticale du Domaine TrévallonVerticale du Domaine Trévallon

Verticale du Domaine Trévallon

Nous nous retrouvons ce jeudi 4 novembre 2010, Patrick et moi-même pour une verticale du Domaine de Trévallon. La présence d’Eloï et de sa femme Floriane vont donner une autre dimension à cette dégustation. Ils en sont à leur 34ème vendanges si on compte celle de 1976. Ils ont commencé d’ailleurs officiellement en 1977. Ils ont aujourd’hui 17 hectares de rouge et 2 hectares de blanc. Pour le blanc plus rare et moins connu, leur premier millésime était en 1991 avec des plants de roussane et de marsanne. En 1998, Eloï a rajouté un peu de chardonnay avant de finir avec 4-5% de grenache blanc en 2009. 

Eloï aurait bien voulu que ses vins soient en Côtes du Rhône et non pas en Provence ce qui pourrait s’expliquer d’ailleurs totalement au vu de l’emplacement des vignes. Comme chez nous tout est possible, nous l’avons mis dans les deux !

Dégustation Mövenpick de quelques Bordeaux 2006 et 2007Dégustation Mövenpick de quelques Bordeaux 2006 et 2007

Dégustation Mövenpick de quelques Bordeaux 2006 et 2007

Soirée dégustation privée du club 20/20, ce mercredi 27 octobre 2010, au Cellier Mövenpick de Genève-Meyrin (avant l’ouverture de cette dégustation dès jeudi au grand public). Ce fût une intéressante dégustation accompagnée de quelques en-cas et en compagnie de quelques invités. Ce soir-là, les millésimes principalement concernés de Bordeaux sont les 2006 et 2007.

Je connais déjà ce fameux millésime 2007, l’ayant dégusté le 10 novembre 2009 au Ramada Park Hotel de Genève (dégustation organisée par L’Union des Grand Crus de Bordeaux). Le résultat avait été assez piètre et seulement quelques vins sortaient du lot dont évidemment les Sauternes/Barsac qui sont exceptionnel sur 2007 (à acheter si ce n’est déjà fait).

Verticale du Château Bel-Air Marquis d’AligreVerticale du Château Bel-Air Marquis d’Aligre

Verticale du Château Bel-Air Marquis d’Aligre

Laurent: Nous nous retrouvons, ce jeudi 14 octobre 2010, pour une verticale du Château Bel-Air Marquis d’Aligre. Un domaine géré par Jean-Pierre Boyer depuis 50 ans ! Un propriétaire charismatique et qui suit son chemin depuis toutes ces années. Quelques petits problèmes financiers l’ont obligé à vendre son 2002 (qui était prometteur) au négoce. Nous sommes loin des grands châteaux de Bordeaux…

Christophe:  Une très jolie surprise que de découvrir ce domaine méconnu quelque peu insolite, qui va à l’encontre des sentiers battus. Un travail en finesse, qui semble vraiment fait au feeling avec des surprises pas toujours positives et de belles réussites sur certains millésimes.

Dégustation au Domaine de RiencourtDégustation au Domaine de Riencourt

Dégustation au Domaine de Riencourt

Dégustation organisée (12.09.10) par mon ami Philibert Frick pour célébrer les 60 ans de l’acquisition du domaine par son père et son grand-père.

Pour les rouges, la dégustation porte sur une horizontale de bordeaux 2000

Nous commençons par un magnum du Château Sociando Mallet 2000
– La robe est légèrement voilée de couleur cerise, le nez est franc, discret et fin sur les fruits mûrs d’où domine la cerise.
– La bouche est dure, mais elle devient plus souple et gouleyante. Au milieu toutefois la fin de bouche est dominée par un côté végétal.
– En finale, il y a une légère amertume, une structure harmonieuse et un bon équilibre.

Verticale de Château PavieVerticale de Château Pavie

Verticale de Château Pavie

Nous voici réunis, ce samedi 4 septembre 2010, pour une magnifique soirée. Benjamin, Patrick, Bruno, Philippe, Sandro, Christophe, Darlène, Carmen, mon père et moi-même . Le but de notre rencontre: une verticale d’anciens millésimes du Château Pavie (encore sous la houlette de la famille Valette jusqu’en 1998). Pourquoi ce vin est pas un autre ? J’ai souvent entendu autour de moi que Pavie était devenu grand que depuis la reprise de Gérard Perse… Comme je suis un peu sceptique des critiques modernes, je voulais mieux comprendre ce vin et ce beau terroir. Est-ce que le vin n’était pas au niveau à l’époque ? Voilà ce qu’on voulait savoir à travers une série de millésimes plus anciens. Pour ne pas influencer les critiques, nous avons fait des séries de trois vins à l’aveugle.

Soirée vins américainsSoirée vins américains

Soirée vins américains

Notre petite équipe de cinq personnes (Carmen, Patrick, Pierre, Jean-Michel et moi-même) se retrouve au restaurant de l'Aérodrome de Prangins. Nous sommes le samedi 7 août 2010 et le temps est exceptionnel ! Nous avons eu beaucoup de peine à trouver des personnes qui n'étaient pas en vacances ou aux feux d'artifice de Genève… Ce qui est sûr c'est que nous n'allons plus jamais organiser de soirées au mois d'août et durant les feux… Il semblerait qu'on appelle ça l'expérience !

On commence avec un Zinfandel California 1981 de William Noble. Nez neutre et madérisé. En bouche le vin montre ses limites et aussi une certaine fatigue. Après un moment le vin se redresse quelques instants sans pour autant nous emballer.

Dégustation Bordeaux Primeurs 2009Dégustation Bordeaux Primeurs 2009

Dégustation Bordeaux Primeurs 2009

Après un voyage en train bondé depuis Genève en cette fin de journée (05.05.10), nous arrivons finalement à l’hôtel des 3 couronnes à Vevey (ndlr: Christophe et Darlène), très bel établissement avec un service de qualité, magnifique terrasse pour l’été.

 

Nous sommes quasiment les premiers sur place ce qui m’a laissé un peu de temps pour faire quelques photographies globales des bouteilles, l’accueil de M. Quarin (que je ne connaissais pas) était plutôt frais, par contre le staff de Magnin vins ainsi que le truculent M. Magnin père était très aimable et souriant. Une ambiance feutrée, une cinquantaine de personnes présentes, et des avis de convives bien divergents de M. Quarin, ce qui ne m’a pas déplu  :o) .

 

Concernant les vins présentés ce soir-là (plus de 50 châteaux), il faut tenir compte du fait que ceux-ci ne sont encore que des échantillons et que ces vins n’en sont encore qu’au stade primaire de l’élevage.

 

Soirée Bandol et environsSoirée Bandol et environs

Soirée Bandol et environs

Une fois n’est pas coutume 🙂 Carmen & Laurent ont eu la gentillesse d’organiser une magnifique soirée ce samedi 10 juillet. Annoncée de longue date,  elle tournera autour du thème rare et improbable des vieux Bandols. Région chérie des fins amateurs de vin, dont son plus fervent défendeur: Kermit Lynch. Bon nombre de bouteilles ouvertes ce soir-là ont d’ailleurs été rapatriées des USA spécialement pour cette soirée. Un petit mot encore sur la cuisine avant d’entrer dans le vif du sujet: nos hôtes, et cela se comprend, avaient organisés la venue d’un chef, un vrai, qui cuisina toute la soirée avec maestro pour le plus grand plaisir de nos papilles ! Moultes entrées, une viande de veau parfaite, un dessert à tomber par terre… que du plaisir ! Et avec tous les convives à table plutôt qu’à faire les allers-retours entre la table et la cuisine. A refaire donc ! Etaient donc présents pour cette délicieuse soirée, Carmen, Laurent, Bruno, Filip, Emilio, Benito, Graziella, Vittorio, Patrick et moi-même. Revenu spécialement du Priorat pour cette soirée, je puis confirmer qu’elle valait le détour ! 

Grands vins blancs de BourgogneGrands vins blancs de Bourgogne

Grands vins blancs de Bourgogne

Soirée du 24.06.2010 organisée par Francis Weber, Patrick Regamey et Steve Bettschen à l’Auberge de la Croix-de-Rozon.

Les vins seront goûtés à l’aveugle deux par deux et un repas sera organisé en fin de dégustation.

Macon Pierre Clos Le Chavigne 1999 de Guffens. Nez fumé et boisé, bouche souple, beurrée et grasse. Il manque quand même de tension et d’acidité. Sympa pour rincer les verres et le gosier 🙂 ça commence bien !

Chassagne-Montrachet Les Caillerets 1er cru 1999 de Bernard Moret. Nez légèrement oxydé, fin, métallique,  très plaisant avec de la torréfaction et du miel. La bouche est souple, beurrée avec une trame serrée. Nous sommes sur un vin court et un peu oxydatif.

Verticale du Château l’Eglise-ClinetVerticale du Château l’Eglise-Clinet

Verticale du Château l’Eglise-Clinet

Soirée organisée le 06.05.10. Le thème de la soirée sera une verticale de l’Eglise Clinet. Christophe sera le seul présent.

Est-ce que l’Eglise-Clinet est-il vraiment un pomerol d’exception ?

Château l’Eglise-Clinet 2007 :  Nez de réduction, corps moyen, un peu court en bouche, aigreur et astringence, mais tannins sur la finesse, une année difficile. 88/100

Château l’Eglise-Clinet 2006 : Belle matière présente, longueur moyenne, tannique ce vin possède un potentiel réel, mais il semble encore fermé à ce stade. 90+/100 Note : Ce millésime avait été encensé sur les Pomerols.

Repas à Chateauvieux autour des vieux vins du JuraRepas à Chateauvieux autour des vieux vins du Jura

Repas à Chateauvieux autour des vieux vins du Jura

Nous voici en ce samedi 8 mai 2010 au Domaine de Châteauvieux pour le 14ème repas autour des vins du Jura organisé par Pierre Chevrier. Nous sommes 9 personnes et je suis accompagné par Alexis qui commence à devenir un amateur de vins du Jura… Des participants sont même venus d’un pays lointain…le Valais 🙂 L’ambiance est bon enfant et on sent que l’humour va accompagner ce repas qui aura lieu dans le cellier ! Je suis un peu malade, heureusement que mon palais n’est pas encore atteint… ce qui n’est pas le cas de mon odorat qui aura bien de la peine. L’aide de mes voisins sera donc grandement appréciée.

1ères grillades avec quelques vieux Bordeaux1ères grillades avec quelques vieux Bordeaux

1ères grillades avec quelques vieux Bordeaux

Laurent:  Notre petite équipe se retrouve ce samedi 17 avril 2010 pour une dégustation bordelaise. Les courageux participants sont Barthélémy, Emily (de passage une petite heure), Bruno, Benoît, Laurent C, Philippe, Patrick, Benjamin, Sabine, Benito, Graziella, Carmen et moi-même.

Nous avons commencé les hostilités vers 16h et ceci jusqu’à tard dans la nuit. L’ambiance était très sympathique et la qualité des vins exceptionnelle. Je me suis enfin un peu réconcilié avec les Bordeaux !

Barth: A l’initiative de Laurent, que je profite de remercier ici au passage, une magnifique soirée sur le thème « Vieux Bordeaux » était organisée chez lui avec toute une série de convives de marque. Rendez-vous était donné dès la fin de l’après-midi, en vue de profiter des premiers rayons de soleil sur la terrasse avant d’attaquer un barbecue réellement digne de ce nom ! Chaque invité ou couple devait donc se munir d’une bouteille entrant dans la catégorie imposée par le thème. Laurent, aidé de Patrick, avait procédé à l’achat de toute une série de magnums et de vieilles bouteilles, dont nous nous sommes ensuite partagé les frais d’achat.

Soirée Vega Sicilia à LaviniaSoirée Vega Sicilia à Lavinia

Soirée Vega Sicilia à Lavinia

Début des festivités à 19heures avec, en attendant les uns et les autres, la présence de Xavier Ausas, œnologue depuis plus de 20 ans de la prestigieuse Bodega Vega Sicilia à notre table. Le personnage frappe par son franc parlé et son honnêteté intellectuelle, même s’il reste un très bon vendeur de ses crus (à bon entendeur !). Laurent, Patrick et moi-même, sommes donc fin prêts ce jeudi 15 avril 2010 pour cette soirée qui se déroulera avec une présentation détaillée des particularités du terroir de Vega par Xavier Ausas, suivie de la dégustation proprement dite puis d’un repas fort sympathique.

Le vignoble de Vega se situe à 760 mètres d’altitude dans la Ribera del Duero avec une exposition plein nord et un domaine de 1000 hectares dont environ 240 de vignobles. Le cépage principal est le tempranillo, typiquement espagnol et autochtone, dont l’âge moyen est d’environ 35 ans et aucune vigne de moins de 10 ans n’est utilisée pour l’Unico.

Soirée Leroy à LaviniaSoirée Leroy à Lavinia

Soirée Leroy à Lavinia

Un moment important pour tout passionné de Bourgogne, la dégustation des vins du Domaine Leroy. De plus, nous avons la chance d’avoir ce soir-là Lalou-Bize Leroy et sa fille Perrine ainsi que le responsable des ventes de Leroy. A notre table, il y avait aussi le président de Lavinia. Que du beau monde qui accompagnait l’équipe de serial-bottler du soir, Patrick, Christophe et moi-même.

Ce jeudi 25 mars 2010 sera gravé dans les mémoires comme étant une très belle dégustation. Un repas sera servi en fin de soirée et une fois de plus le niveau sera élevé. Merci à toute l’équipe de Lavinia pour cette belle soirée.

Pour la deuxième fois, j’ai décidé de mettre des notes de dégustations en parallèle. Il semblerait que nous n’avions pas forcément les mêmes commentaires entre Patrick, Christophe et moi-même… Les notes olfactives étant aussi parfois éloignées…. amusant !

Soirée Pichon Longueville Comtesse de Lalande à LaviniaSoirée Pichon Longueville Comtesse de Lalande à Lavinia

Soirée Pichon Longueville Comtesse de Lalande à Lavinia

Soirée Château Pichon Longueville Comtesse de Lalande chez Lavinia  ce jeudi 4 mars 2010. En étant hypocrite on dira: encore une bien belle soirée ! En vérité une soirée décevante avec des vins moyens. A noter l’excellent dîner.

 Château Pichon Longueville Comtesse de Lalande 1975. Vin moyen, à boire

N : fraise des bois, framboise, cerise, menthe, aluminium

B : aluminium, chocolat, café, acidité

F : faible, fraise de bois, framboise.

Soirée vieux vins du JuraSoirée vieux vins du Jura

Soirée vieux vins du Jura

Cela faisait longtemps que je voulais organiser une belle soirée du Jura avec de vrais passionnés. Plusieurs vignerons et spécialistes du Jura n’ont pu venir à cause du salon du vin à Deauville. Nous nous retrouvons donc ce 20 février 2010 à 9 personnes. Henry, Cinzia, Pierre, Virginie, Patrick, Benjamin, Ludovic, Carmen et moi-même.

On va commencer la soirée relativement tôt puisqu’il y a 19 bouteilles de prévues !

En accompagnement, on a du jambon et de la ventrèche de cochon noir de Bigorre de mon ami Pierre Mateyron. Patrick avait lui aussi apporté une spécialité lyonnaise:  de très petits saucissons aux goûts très différents.

La 1ère bouteille est un blanc du Jura de l’Etoile 1934 de Georges Meurgey. Le niveau est bas, le nez crémeux,gras avec du miel et du ccitron La bouche est magnifique, vviveet jeune. On retrouve le miel et le citron. Une très belle surprise vu l’âge de la bouteille et de son bas niveau.

Soirée les talents RomandsSoirée les talents Romands

Soirée les talents Romands

Dégustation à la Mère Royaume et dîner chez Lavinia (04.02.10).

Le temps m’a manqué, je n’ai pu que faire un survol des domaines présents; c’est dommage, car le peu que j’ai dégusté était d’un très grand niveau.

Sophie Dugerdil = bon assemblage vif encore marqué par le bois

Christophe Abbet = Superbe petite arvine (minérale, dense belle tension) et Humagne rouge (magnifique fraise, en bouche et nez, vin exubérant),  Pinot noir de grande classe, j’ai eu beaucoup de plaisir à discuter avec lui. Un passionné qui aime partager, un vrai régal.

Soirée Grands ChampagnesSoirée Grands Champagnes

Soirée Grands Champagnes

Une belle soirée en perspective chez Lavinia Genève avec cette soirée « Grand Champagnes ». Christophe, Patrick et Laurent sont présents ce 09.12.09.

En cadeau de bienvenue, on nous sert  un Vouette & Sorbée Fidèle qui est pour moi un très beau champagne  et qui sera plus grand que bien des champagnes qui vont venir 15/10.

La Soirée commence avec le Pommery Louise 1999 à un nez crémeux, relativement simple, en bouche il est sec, simpliste, aigre et court en final. Décevant 9,5-10/20. Heureusement le Veuve Cliquot Ponsardin La Grande Dame 1998 montre un nez plus complexe crémeux avec de la noisette, noix, mandarine et des champignons. Une bouche crémeuse avec de la pomme Golden, une belle acidité. Un bel équilibre. Un vin à boire maintenant 15/20.

Verticale des Mazis-Chambertin Dugat-PyVerticale des Mazis-Chambertin Dugat-Py

Verticale des Mazis-Chambertin Dugat-Py

Dégustation des Mazis le 12 novembre 2009. Laurent et Christophe seront présents à la dégustation.

Mazis Chambertin Dugat-Py 2004, Nez riche, fruits noirs, mûres, cassis. Court en bouche, élevage bien maîtrisé, jeune, on sent une certaine verdeur. Poivron rouge (eh oui, d’ailleurs l’intervenant de la soirée va revenir sur cet arôme relativement rare en Bourgogne), il y a un côté terreux et de gentiane.

Mazis Chambertin Dugat-Py 2003,  nez plus expressif, alcooleux, tanins bien présents avec un côté animal en bouche..

Dégustation Rieslings à LaviniaDégustation Rieslings à Lavinia

Dégustation Rieslings à Lavinia

Dégustation à Lavinia avec la présence du Dr Loosen et de la direction de Lavinia Paris ! Christophe, Patrick et Laurent participent à la soirée (28.10.09).

On commence la grande dégustation avec un Kabinett Bernkasteler Lay 2007 du Dr Loosen suivi d’un Kabinett Scharzofberger 2008 d’Egon Müller. Pour moi ces vins n’ont aucun intérêt.

dégustation Rieslings allemandsdégustation Rieslings allemands

dégustation Rieslings allemands

Nous voici (Christophe, Carmen, Patrick et Laurent) à une dégustation de rieslings organisée par notre ami Bruno en date du 07.10.09. La dégustation va se faire par série de trois verres. Il y a cinq séries du moins sucré au plus sucré excepté. La première série sera servie comme mise en bouche…… J’ai toujours aimé le riesling et j’avais entendu du bien de ce vignoble. De plus les grands noms étaient présents pour la dégustation, Prüm, Dr Loosen, Egon Mûller…

Je tiens à m’excuser pour la qualité des photos. Ayant oublié mon appareil photo, j’ai dû me rabattre sur l iphone qui n’a pas une qualité exceptionnelle…. 

dégustation Romanée-Contidégustation Romanée-Conti

dégustation Romanée-Conti

Nous voici le 29.09.09 pour la verticale de la Romanée-Conti dans le millésime 2006. Roland, Christophe, Patrick et Laurent sont présents. Nous sommes comme tout amateur de vins, très impatients de déguster ces vins mythiques… Je dois avouer que les notes prises lors de cette soirée auront été moins studieuses que lors des autres dégustations. Je remercie d’ailleurs Christophe de m’avoir remis la majorité des notes….

Soirée Bourgogne chez BacchusSoirée Bourgogne chez Bacchus

Soirée Bourgogne chez Bacchus

Soirée du 18.06.09 au caveau de Bacchus avec Patrick, Christophe et Laurent. Une mise en bouche avant notre grand week-end à Beaune.

Meursault 1er cru Clos des Perrières 2006 Domaine Grivault. Vin minéral avec des arômes florales. Un vin qui n’a pas marqué les mémoires.

Clos des Lambrays Grand Cru 1998. Des arômes de prune, de cerise noire et de myrtille. En bouche un vin complexe, fin, très plaisant. Une très jolie bouteille