Nouvelles de comptoir

Mort d’un Roi, vive le Roi ! L’histoire d’une enchère d’un vin Jaune de 1774Mort d’un Roi, vive le Roi ! L’histoire d’une enchère d’un vin Jaune de 1774

Mort d’un Roi, vive le Roi ! L’histoire d’une enchère d’un vin Jaune de 1774

Chaque passion a un coût. Folie, déraison ou encore indécence sont peut-être des mots qu’on peut imaginer en pensant au prix excessif de 57’000 euros pour une bouteille du Jura de 1774 ! Il est important de noter que cet argent n’a pas été volé aux petits épargnants ou aux contribuables ! Est-il néanmoins bien raisonnable de mettre autant d’argent dans une bouteille de vin ? En 2009, une truffe blanche de 750 grammes a été vendue 100’000 euros… Des collectionneurs ont aussi acheté un timbre-poste suédois de 1857 pour la somme de 3,61 millions d’euros, ce qui représente 63 flacons de ce vin jaune 1774… Et que dire du tableau de Picasso pour 106,4 millions, ce qui fait juste 1867 bouteilles ?!! En fin de compte, on pourrait aussi se poser ces questions: est-il raisonnable de traverser durant plusieurs mois le Pôle Nord ou le Pôle Sud dans des conditions dantesques ? Est-il raisonnable de gravir jour après jour les plus hauts sommets du monde ? Est-il raisonnable de passer sa vie à chercher l’or Inca de Païtiti ? Est-il raisonnable de faire la traversée de l’Amazonie à la nage ? Est-il enfin raisonnable de vivre sans passion ?

le monde idillyque du vinle monde idillyque du vin

le monde idillyque du vin

Dans mon parcours bachique, j’ai eu la chance de rencontrer beaucoup de personnes, du vigneron au négociant, du revendeur à l amateur de vin ! Ce petit monde ressemble à un magasin de jouet géant pour enfant que je suis. En clair, un rêve. Je suis bercé d’illusions et entouré de Pères Noël par milliers.

On s’enflamme, on partage, on boit, on boit encore et parfois plus que de raison, mais le plaisir est toujours là ! On échange ses impressions et on se régale de ses vins immaculés de toutes ondes négatives.

J’avais déjà dans mes premières années de vin participé à des dégustations où l’échange d’impressions n’avait pas lieu d’être, où la technicité remplaçait le partage et la passion du vin. Nous avions l’impression de participer à un concours où notre vie était en jeu en cas de défaite ou d’erreur.

Bienvenue dans notre monde et celui du vin en particulier !

Une belle soirée au mois de juin 2009, de très longues discussions et beaucoup de bouteilles mortes autour de nous ! C’est à ce moment que nous avons décidé de partager – à travers ce blog – notre passion pour l’épicurisme et en particulier pour les plaisirs bachiques. Nous sommes quelques amis passionnés de vins et de tout ce qui l’entoure. J’espère sincèrement que ce site apportera du sang neuf… parmi les nombreux sites existants…

Nous vous souhaitons de bonnes lectures et de succulentes dégustations tout au long de cette année !