Cet article a été écrit par

21 août 2011

Dégustation autour des vins de Loire

Dégustation autour des vins de LoireDégustation autour des vins de Loire

Laurent: Une soirée organisée à la maison avec quelques convives. Nous sommes le 28 mai 2011 et cette soirée suit une autre soirée décevante orientée sur le chenin et principalement les vins de Loire. J’ai sorti de ma cave quelques bouteilles que je voulais présenter à mes amis. Il y a du beau monde au portillon, mais la soirée ne sera pas aussi belle que je l’aurai voulu. Peut-être quelques vins encore trop jeunes. C’est promis que la prochaine édition en relation avec la Loire sera d’un niveau largement supérieur !

Christophe: Une soirée payante (Style Paladar) chez Laurent avec d’autres convives. Nous sommes le 28 mai 2011 et cette soirée est encore décevante, on commence à se demander si on est pas la pour vider les bouteilles médiocre en stock chez Laurent. Cette soirée à peu d’intérêt gustatif.

Mark Angeli Rosé d’un jour 2009 (Grolleau)

Entrée en bouche gouleyante, arôme marqué de fraise, corps un peu léger à mon goût.

Vouvray Sec  Domaine du Clos Naudin (Foreau) 2000

Nez au miel édulcoré, un peu aigre et acide, mais néanmoins jolie minéralité.

Pascal Cotat, La Grande Côte 2003, Sancerre

Nez et gout avec dominance de Citronnelle, un peu de verdeur sur la fin, rond et long en bouche, intéressant.

Didier Dagueneau, Cuvée Silex 1994

Un gout de Citronnelle, boit de réglisse, une belle rondeur générale, et ce qui ne gâche rien une longue persistance en bouche, une très belle bouteille.

Bernaudeau, Les Nourrissons 2009, Vin de France

Jolie finesse, long en bouche, mais un peu trop sec pour l’équilibre.

Nicolas Joly, Clos de la Coulée de Serrant 1990, Savennières

Quelle déception, mais les habitués ne seront pas surpris, la bouteille est peu ragoutante, pas noté plus loin.

Lenoir, Les Roches 2000, Chinon

Beau nez épicé, un peu fluet, arômes de poivrons rouges, longueur très moyenne, un peu faible.

Charles Joguet, Clos Chêne Vert 1998, Chinon

Nez d’Ammoniaque, mais belle bouche gouleyante et très bonne longueur, très intéressante bouteille, à revoir absolument.

Foucault, Clos Rougeard, Les Poyeux 2004, Saumur Champigny

Jolie finesse, mais ne fait pas vibrer plus que ça.

Thierry Germain, Domaine des Roches Neuves, Franc de Pied 2008, Saumur Champigny

Pommadé, Fruits rouges, court en bouche, tannique et séchard.

Mark Angeli, Cuvée Mathilde 1994, Bonnezeaux

Chauffe de fût un peu trop présente (rôti, toasté), sinon jolis arômes d’ananas, d’abricot et de coing.

Domaine Jo Python, Clos des Bonnes Blanches 1997, Côteau du Layon St-Lambert

Ultra gras, arôme de sucre roux, un vin liquoreux un peu étrange.

Fin de la Soirée

écrit par | Publié dans: Dégustations et soirées thématiques | Mots clefs:

Commentaires

pas encore de commentaires.

Laissez un message

Gravatars sont autorisés. Inscrivez-vous gratuitement!