Cet article a été écrit par

21 août 2011

Domaine des Lambrays à Lavinia

Domaine des Lambrays à LaviniaDomaine des Lambrays à Lavinia

Soirée du 16 juin chez Lavinia avec Patrick et moi-même. La soirée est organisée autour d’une grande table et quelque vingt convives, dont l’oenologue du domaine, Monsieur Thierry Brouin. J’ai beaucoup apprécié ce personnage charismatique qui n’a pas sa langue dans la poche. Cela change des courbettes habituelles 🙂 Nous avons bien rigolé et passé un bon moment autour de cette dégustation et du repas qui a accompagné les vins. Pour la petite histoire je ne retrouve plus le reste des photos de la soirée 🙁

Puligny-Montrachet 1er cru Clos du Cailleret 2008 Domaine Clos des Lambrays

La particularité de ce vin est qu’il n’est pas en grand cru, car à l’époque ce clos était en rouge (explication donnée par Mr Brouin). 37 ares qui sont au même niveau que le Monrachet, au-dessus des Bâtards et en dessous du Chevalier, excusez du peu 🙂 Belle fraîcheur au nez avec beaucoup de tension. La bouche est superbe, tendue et tenue par une belle acidité. Un vin classique dans un très bon millésime qui donnera sa plénitude dans quelques années…

Morey St Denis 2005 Domaine Clos des Lambrays

Ce vin est constitué à 70% de jeunes vignes du Clos des Lambrays (+/- 24 ans). La production atteint entre 4 et 6’000 bouteilles par an. Le nez est timide. En bouche c’est dense, austère et avec beaucoup de longueur. On sent une puissance sur la réserve et des arômes de fruits rouges en retrait. Un vin à attendre.

 Clos des Lambrays Grand Cru 2007

Une production de 30 à 40’000 bouteilles par an. Pour une histoire de quelques ares, ce clos n’est pas en monopole !  Joli nez de fruits rouges. En bouche on a une belle acidité accompagnée par de la finesse et de l’élégance. Beaucoup de fraîcheur. Bon

 Clos des Lambrays 2006

Nez malheureusement sur la retenue, mais on sent de superbes arômes d’épices et de poivre indien. La bouche est discrète, longue et avec une acidité bien présente. Ce vin est bon, mais il y a quelque chose qui me dérange et que je n’ai pas réussi à déterminer.  A regoûter…

 Magnum de Clos des Lambrays 1996

Toujours un nez sur la retenue. La bouche est superbe et élégante. Il y a de la féminité dans ce vin soyeux et fin. Avec le temps le vin se fatigue et nous montre ses limites.

 Morey St Denis 2008

Nez dominant de cassis. On retrouve d’ailleurs ce cassis en bouche ainsi que des épices orientales. Il est vif avec une pointe d’amertume, beaux tannins. Je trouve qu’on se trouve face à un vin moderne dans sa structure. Bon.

Fine des Lambrays (élaboré avec des bouteilles des millésimes 1973-1975)

Cette fine a été produite à base de bouteilles des années 1973 à 1975. On sent beaucoup de pureté au nez et en bouche. C’est très fin. Un très joli produit pour les amoureux d’alcool fort !

 Très belle soirée avec quelques découvertes comme le blanc et la fine.

écrit par | Publié dans: Dégustations et soirées thématiques | Mots clefs: ,

Commentaires

pas encore de commentaires.

Laissez un message

Gravatars sont autorisés. Inscrivez-vous gratuitement!