Cet article a été écrit par

27 septembre 2011

Belle soirée chez Philippe D.

Belle soirée chez Philippe D.Belle soirée chez Philippe D.

Dégustation à l’aveugle chez Philippe D. avec la présence de plusieurs de ses amis dont Nicolas. Nous sommes le 31 août 2011. Je me retrouve face à ces excellents dégustateurs et amateurs de vins. C’est très intéressant et instructif, car cela fait beaucoup d’années qu’ils goûtent et qu’ils achètent de belles bouteilles. La plupart du temps, ils trouvent le terroir, le château ou le vigneron. Parfois l’année ! Une vraie leçon de dégustation !

La soirée se déroulera d’ailleurs dans une ambiance bon enfant et les discussions seront fort intéressantes. Je fais connaissance avec ces amateurs dont certains ont beaucoup d’humour ! J’adore ce genre de soirée sans prises de tête et dans lesquelles nous ne sommes pas jugés.

Champagne Grande Année 1996 Bollinger

Nez légèrement oxydatif. Des notes de crème fraîche et de pomme, mais attention la belle pomme ! On retrouve cette pomme en bouche et surtout beaucoup de finesse et de bulles. C’est bon et on comprend pourquoi 96 est un excellent millésime.

Roussane vieilles vignes 1996 Château de Beaucastel

Nez oxydé, complexe avec des arômes d’alcool de noyau. La bouche est décevante, il est court, oxydé, gras et mou. Je dois reconnaître quand même qu’au début le vin était intéressant par ce côté oxydé, mais avec le temps….

Ermitage de l’Orée 1996 Chapoutier

Superbe nez dominé par des arômes d’eucalyptus, de thym, de menthe, d’anis, de cire d’abeille et de pétrole. C’est élégant et original. La bouche est superbe aussi avec des notes anisées.Il y a de la légèreté et de la jeunesse dans cette bouteille. Beaucoup de longueurs aussi.

Château Laville Haut-Brion blanc 1994

Cette bouteille contient 70% de Sémillon et 30% de Sauvignon. Il a fallu du temps pour arriver à la conclusion que ce vin venait de Bordeaux. Je dois avouer que je suis encore novice dans les blancs secs bordelais, mais je commence à mieux cerner ces vins. Nez d’ananas, de noix de coco râpée et d’écorce de mandarine. Il est aussi un peu confit. La bouche est superbe avec de la longueur et de l’équilibre. Un beau vin sur la noix de coco !

Château Haut-Brion blanc 1994

50% de Sémillon et 50% de Sauvignon. Nez de pain d’épice, de citron et de résine. La bouche est fumée, limite oxydative et un peu évoluée. Un joli vin, mais qui restera ce soir – pour moi –  en dessous du Laville. Merci en tous cas d’avoir ouvert ces deux vins mythiques.

Château Vannières 1983

Nez d’huître et de moule avec un côté faisandé qui ne met pas en valeur ce vin… La bouche est bien meilleure, mais reste sur des tannins asséchants en fin de bouche. C’est un vin authentique. Peut-être trop déviant ce soir-là.

Chinon Clos de la Dioterie 1989 Charles Joguet

Une personne trouvera le vin de A à Z ! Je reste encore impressionné. Quand je pense que je l’avais bu quelque temps auparavant et que j’ai été incapable de le retrouver… Nez énorme de poivron rouge et de griotte rouge. La bouche est superbe, longue, élégante et dynamique. Des notes mentholées subliment ce vin qui a beaucoup de classe.

Barolo Parusso 1996 Bussia Vignia Munie

On commence avec un nez sur le chocolat et les fruits noirs confits. Des notes mentholées au deuxième nez et on sent un vin riche et alcooleux. D’ailleurs, en bouche, on retrouve cette sensation et le vin est riche, alcooleux, un vin technique et qui manque de finesse. Il est un peu métallique et tannique au final. Intéressant, mais ce soir je préfère les vins plus subtils et élégants…

Château Haut-Brion 1986

Contrairement au vin précédent, le nez est d’une belle élégance avec des arômes de fumés et de poivrons. La bouche nous subjugue par sa classe et son élégance. Un vin racé qui a un bel équilibre et une ligne sans faille. Quelle belle surprise une fois la bouteille dévoilée. J’aime beaucoup ce château qui je trouve a un style très élégant et tout en finesse. On aurait bien aimé un magnum Philippe 🙂

Pignan réservé 2005

Le vin pinote au nez avec un côté doucereux et des arômes de fruits confits. C’est magnifique… La bouche est fruitée et beaucoup de gens donnent la syrah ou la grenache comme cépage. En fait nous sommes bien face à un vin 100% grenache ! Avec le temps des notes de chocolat et de cuir font leur apparition. Très bon

Savagnin 2007 Pierre Overnoy

bouchonné… quelle déception pour Philippe qui voulait me faire plaisir.

Chardonnay Cuvée Luron 1979 Camille Loye

Pour pallier la déception de Philippe, je lui propose une bouteille que je lui avais apportée et que j’avais achetée aux enchères lors de la percée du vin jaune à Arbois. Camille Loye fait surtout de très bons vins blancs et je dois avouer qu’on ne sera pas déçu. Nez magnifique et fruité avec des arômes de curry et de safran. On ne se lasse pas d’y plonger notre nez. La bouche est herbacée, longue et vive. C’est sérieusement superbe et on voit ce que peut donner de vieux chardonnays dans le Jura.

Brauneberger Juffer-Sonnenuhr Riesling Auslese 1997 Fritz Haag

J’aime beaucoup les vins de dessert, mais une fois de plus je reste sur ma faim avec ce vin qui part au nez sur des arômes d’ananas et de litchi. La bouche est riche et, dans une certaine mesure, lourde.

Encore un grand merci à notre hôte pour cette superbe dégustation.

écrit par | Publié dans: Petits plaisirs entre amis | Mots clefs: , , , , , , , , ,

Commentaires

pas encore de commentaires.

Laissez un message

Gravatars sont autorisés. Inscrivez-vous gratuitement!